Les pots de fleurs, les jardinières sur le rebord des fenêtres embellissent la maison et lui apportent de la gaîté en toutes saisons. Néanmoins, la réglementation peut vous interdire la mise en place de ces compositions et cela pour différentes raisons. Vous envisagez de décorer vos fenêtres, votre balcon de jardinières, de pots de fleurs, prenez garde aux règles en vigueur. Que vous viviez en copropriété, en location, cela peut être interdit, car c’est dangereux.

Jardinières sur une fenêtre : que dit la réglementation ?

C’est le printemps et vous souhaitez décorer votre maison en disposant des jardinières sur le rebord de vos fenêtres, votre balcon. Il convient avant tout de vérifier le règlement de copropriété, les règles de votre commune. Les jardinières peuvent chuter et causer des accidents graves, dégrader la façade de l’habitation. Si votre commune vous autorise les jardinières, vous devez tout de même faire très attention. Il est fortement conseillé de bien les attacher, d’installer une sécurité, car si les jardinières tombent sur la chaussée, elles peuvent blesser les passants et votre responsabilité est engagée. Arroser les jardinières peut aussi causer des dégâts, une inondation, un écoulement chez le voisin si vous résidez dans un immeuble.

La commune peut prendre des arrêtés municipaux

En effet, avant d’installer des pots de fleurs, des jardinières sur le rebord de vos fenêtres, votre balcon, renseignez-vous auprès de votre mairie afin de connaître l’étendue des réglementations. Un arrêté municipal peut refuser leur installation, car la sécurité des passants est en danger. Si un pot de fleurs, une jardinière tombe sur un passant, les dégâts peuvent être dramatiques. Installer une jardinière sur un rebord de fenêtre n’est pas sans risque.

À lire  Pourquoi choisir une entreprise pour vos évènements ? 

Les aléas climatiques comme une tempête, un orage, des rafales de vent, mais aussi une fixation défectueuse peuvent entraîner sa chute dans la rue. Si vous décidez d’orner votre balcon, votre fenêtre, prenez vos précautions, arrosez-les modérément et renseignez-vous auprès de votre commune s’il n’existe pas d’arrêté municipal. Avoir un petit espace nature est toujours agréable lorsque l’on vit en milieu urbain, mais cela doit se faire dans le respect d’autrui.