Paris Ile de FRance
Immobilier

Île-de-France : le marché immobilier affiche une baisse des prix

C’est sans doute le moment d’acheter un logement en Île-de-France puisque la baisse des prix s’accélère. Aucun bien immobilier ne semble être épargné par cette tendance. Pendant la crise sanitaire, les tarifs avaient tendance à grimper avec une forte demande pour les maisons, la situation prend un autre tournant en cette fin 2022.

Moins de 10 000 euros le mètre carré pour certains départements

Ce sont surtout les départements à l’est de Paris qui sont concernés par cette tendance puisque les prix sont inférieurs à 10 000 euros le mètre carré. Ils sont toujours très élevés dans le centre puisqu’il faut compter en moyenne 13 000 euros le mètre carré, notamment à Paris. En France, la tendance est très différente, nous constatons une légère hausse de 0.3 % selon les données de Meilleurs Agents. Par contre, dans la capitale française, la baisse se confirme. 

  • En Île-de-France, les agents immobiliers constatent un autre problème, car les délais de vente ont tendance à prendre de l’ampleur. Il faut compter en moyenne 68 jours. 
  • Le pouvoir d’achat des Français n’a pas été épargné par la crise liée au Covid-19, il n’est pas surprenant que le constat soit identique pour l’achat d’un bien immobilier. 
  • Alors que les investisseurs optent pour un logement en moyenne de 51 mètres carrés sur l’ensemble du territoire, ils se contentent de 24 mètres carrés à Paris

Après les confinements successifs, les Français cherchaient massivement des logements avec un morceau de terrain ou une petite terrasse. Ils étaient nombreux à s’exporter aux alentours de Paris, mais la situation semble se calmer. Alors que les taux des crédits immobiliers étaient en baisse depuis deux ans, un retournement est à prévoir pour les prochains mois. 

La hausse des taux du crédit va peser sur les ménages

Les consommateurs sont déjà impactés par une baisse du pouvoir d’achat, ils jonglent aussi avec une augmentation des prix dans pratiquement tous les domaines. Ils devront aussi se confronter à l’envolée des taux de crédit. Cela devrait donc provoquer une baisse des demandes de logements et des prix du marché dans tous les départements. Selon l’agence de notation Moody’s, cette tendance sera la même pour l’Europe. 

  • L’économie ralentit, les prêts seront plus onéreux et les investissements seront donc moins nombreux
  • Même si les prix ont tendance à baisser, les ménages n’accéderont pas plus à la propriété puisque leur pouvoir d’achat est en berne. 

Les banques seront un peu plus frileuses à l’idée de prêter de l’argent à ces Français en difficulté. La situation a donc commencé à se transformer et elle devrait s’accentuer dans les prochains mois. Le retournement du marché pourrait être problématique pour les banques. Si vous souhaitez acheter un logement après l’obtention d’un crédit, il ne faudrait pas trop tarder. 

Meilleurs Agents estime tout de même que la baisse des prix sera de 3 % sur une année en France. Il faut donc bien réfléchir à un éventuel investissement dans l’immobilier. N’hésitez pas à contacter un agent ou un spécialiste comme un expert-comptable, ils maîtrisent parfaitement le marché et ils pourront vous renseigner sur les meilleurs investissements. 

Passionnée de décoration, Jen vous propose quelques astuces pour révolutionner votre intérieur, alors suivez-la !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *